Home Blog intineraire d'une sculpture gâtée (fin...)
intineraire d'une sculpture gâtée (fin...)

sculpture la_tendresse : saint_emilion, bordeaux, fonderie des cyclopesBon, on the road again !, je retourne à Libourne faire les patines de « ma tendresse ».

Balade sous le soleil au milieu de la grande houle des vignes piquetées de…etc, tout pareil que la dernière fois. Ah, non, au détour d’un carrefour j’assiste à l’atterrissage d’un OVNI venu faire le plein de st Emilion, (voir photo) comme quoi le vin de bordeaux est apprécié partout dans l’univers !

        

2_saint_emilion.fashion_sculpture.la_tendresse3__vignes.saint_emilion.sculpture.la_tendresseJ’arrive à st Emilion, je me trouve une place à l’ombre d’un parasol et je commande une bavette et un quart de rosé. En attendant je regarde la place : Le village est super beau et les gens super moches. Marrants, mais moches. ils sont couverts de bitos informes pour les dames, et de casquettes Ricard ou nike pour les messieurs. Bronzés, brulés plutôt, affublés de lunettes de toutes les couleurs, fagottés dans des shorts informes et des t-shirts hors d’âge, remorquants des cabats, sacs, parasol, poussettes ET, pour couronner le tout, si je puis dire tout ce petit monde s’est enfilé un festival de crocs, tongues, sandales en cuir , en pneu ou en tissus. Comme la place est composée de gros pavés irréguliers, ça claudique , ça tombe, ça pleure, ça hurle. Y a un côté "cours des miracles en vacances" !

4_la__jolie__fille.st_emilion.la_sculpture.la_tendresseBon ! Tout ça doit faire de bonnes photos, je sors mon Nikon, quand passe devant moi une fille somptueuse, je shoote mais cet abruti d’appareil réfléchit, il calcule mon karma, la température ambiante, la position des planètes, mon horoscope, les heures des marées et quand il se décide enfin, la fille est presque sortie du cadre, bon il en reste assez pour que tu te fasses une idée (voir photo)

je mange, je bois, je paye et je me casse.

 

5_sculpture.la_tendresse.sculpture.libourne.fonderie_des_cyclopes6_libourne.fonderie_des_cyclopes.sculpture.la_tendresseArrivée à la fonderie, mes petites sculptures m’attendent , elles sont toutes belles, c’est Laurent qui me reçoit, il me corrige quelques petits défauts avec une meule puis c’est la fée Morgane (c’est son nom) la patineuse qui s’occupe de moi. Un chalumeau dans une main, un pinceaux à radiateur dans l’autre, des tatouages plein les bras, le geste est vif et "mes tendresses" prennent une jolie couleur vert antique ; un coup de paille de fer pour faire ressortir le bronze par endroit, puis des couches de cire et les voilà toutes belles!

 

 

7_fonderie_des_cyclopes.sculpture.la_tendresse8_tete_de_mort.sculpture.fonderie_des_cuclopes.la_tendresseDemain ils partent tous en vacances alors Nicolas arrive avec des packs de biere  et on boit un coup.

J’embarque mes tendresse je salue une tête de mort qui trainait par là et me voilà parti.

 

 

 

 

Cet article est le troisième et dernier de ma serie "intineraire d'une sculpture gâtée". Cliquez ici pour voir les deux autres articles décrivant le parcours de ma sculpture "la tendresse", de la feuille de dessin, à la fonderie. Vous pouvez aussi voir le rendu de cette première oeuvre dans la partie sculpture du site.